25
Juin
2011

Echange avec les anciens : Témoignage sur les difficultés que rencontrent les abeilles

Nous avons récemment eu la chance de rencontrer un ancien apiculteur (de plus de 90 ans) qui nous a donné accès aux carnets de récoltes des dernières années durant lesquelles il a pratiqué l’apiculture.
Dans ces carnets de récoltes sont notamment notés la quantité de miel récoltée chaque année. Cet apiculteur a continué à s’occuper d’abeilles pour son plaisir  jusqu’à plus de 80 ans avec 5 ruches actives sur les dernières années.

Les chiffres présentés correspondent donc à la quantité de miel récolté sur ces 5 ruches et ce sur une période de 10 ans (1993 – 2004).

variation de la production de miel pour 5 ruches entre 1993 et 2004

1993 : 165 kg de miel récolté

1994 : 280

1995 : 135
1996 : 103
1997 : 131

1998 : 166
1999 : 121
2000 : 67
2001 : 59
2002 : 0
2003 : 46
2004 : 38

Les chiffres sont suffisamment parlants pour se passer d’un commentaire détaillé : De plus de 200 kg à moins de 50 kg récolté en à peine 10 ans !

Cette diminution nette de la quantité de miel récolté est le témoignage direct des difficultés que peuvent rencontrer les abeilles. Elle met en avant un problème beaucoup plus grave et bien plus difficile à mesure : la dégradation de notre environnement et l’impact de l’activité humaine sur la biodiversité.

Un élément de réponse : les insecticides systémiques neurotoxiques sont apparus en France dans les années 1995. Contrairement à l’ancienne génération d’insecticide « de contact » qui se retrouvait sur la peau des fruits et légumes, les insecticides systémique se retrouve dans le cœur de la plante (le système) et donc dans le pollen, le nectar…et les fruits et légumes que nos mangeons depuis 1995.

Ecrit par Régis dans : L'abeille en danger | Tags : , , ,

4 commentaires »

  • azert

    y a qu »à couper les couil…es de ceux qui ont autorisese la ventes de ces produits en France….

    Commentaire | 4 juillet 2011
  • brigitte bordage

    bravo Régis ! çà c’est fait ! on peut aussi rajouter la langue (ils diront moins de c…….) et les doigts (ils ne signeront plus d’autorisations débiles !) ………..

    Commentaire | 25 juillet 2011
  • jacqueline klein

    je peut toujours pas comprendre pourquoi la France s’organise pas contre les pesticides!!
    On parles de la bonne qualités de leurs produits, c’est vraie même dans les supermarchés les produits sont meilleurs que dans le Pays Bas . Acheter les produits Bio ça c’est meilleurs.

    Commentaire | 25 juillet 2011
  • Christian Borel

    Pourquoi nos dirigeants ne font rien pour interdire ces poisons ??? La réponse est toute simple : il y a plus à gagner à autoriser qu’à interdire (pots de vins, etc.)
    Et aucun ne voit plus loin que le bout de son nez, ces gains ne dûreront pas et l’humanité dans son ensemble va payer très cher ces erreurs, que dis-je ? ces FAUTES !

    Commentaire | 28 juillet 2011

Flux RSS des commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire

 

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles